Accueil>Nature et paysages>Jurassique Jura

Jurassique Jura

  • Les mots du relief

    Les mots du relief

  • Les traces de pas de dinosaures à Loulle (39)

    Les traces de pas de dinosaures à Loulle (39)

  • Les mots du relief_03

    Le chapeau de Gendarme à Septmoncel (39)

  • Les Marmites de Géant à St-Germain-de-Joux (01)

    Les Marmites de Géant à St-Germain-de-Joux (01)

  • Les lacs de Bellefontaine et des Mortes (39,25)

    Les lacs de Bellefontaine et des Mortes (39,25)

  • Le Cernaise (39)

    Le Cernaise (39)

  • La tourbière de Bellefontaine (39)

    La tourbière de Bellefontaine (39)

C’est en étudiant les calcaires du massif du Jura, dès la fin du XVIIIème siècle qu’Alexandre Brongniart a nommé le Jurassique pour définir une période du secondaire. A cette époque, le Jura était recouvert par la mer ou se développait quelques atolls de coraux et plages paradisiaques où vivaient les grands dinosaures …dont vous pouvez découvrir aujourd’hui les traces géantes à Loulle* ou à Plagne* en bordure du Parc.


Beaucoup plus tard, les mouvements des plaques de la croute terrestre ont fait naitre les Alpes, puis le massif du Jura. Les forces immenses et le temps ont permis de plier les roches calcaires. La succession de plis a fait naitre ce paysage typique, de crêts en vaux. L’érosion a continué de diversifier ce relief : découvrez le ! D’une nature secrète, le massif cache d’autres trésors géologiques, contre coups de ces grands mouvements : le chapeau de gendarme à Septmoncel et le pli en champignon de la Cernaise aux Molunes, témoignent de la souplesse des roches sédimentaires soumises à de fortes pressions des millions d’années durant.

Le Jura aussi a eu ses glaciers. Actuellement disparus, ils ont laissé de nombreuses traces, directes ou indirectes, à qui sait les déceler : petits reliefs morainiques, mais surtout, lacs naturels et zones de tourbières, joyaux paysagers et de biodiversité.

Enfin, l’eau et le calcaire jouent un jeu complexe. Infiltration, dilution, circulation souterraine ont créé, dans le Massif du Jura, lapiaz, gouffres, dolines, autant de phénomènes façonnés par l’eau dans le calcaire. Après son parcours souterrain, l’eau resurgit en de vastes sources (comme celle du Doubs à Mouthe), puis en de nombreuses cascades spectaculaires, formant des marmites de géant  …Tant de merveilles à découvrir !

Autre surprise : dans cette roche calcaire, la moindre vibration fait note…à la grande joie des musiciens. Insolite et merveilleux, vivez l’expérience de concerts en plein air dans ces sites sonores, renseignez-vous auprès du Parc !

 

*actuellement seul le site de Loulle est accessible librement (des travaux d’aménagement sont prévus en 2014/2015), le site de Plagne est fermé.

Parc naturel régional du Haut-Jura - 29, rue Le village 39310 Lajoux - Tél. : 03 84 34 12 30 - www.parc-haut-jura.fr