Paysages

  • Lacs d'Iay, Grand Maclu et Petit Maclu (39)

    Lacs d'Iay, Grand Maclu et Petit Maclu (39)

  • Cirque de Vulvoz (01)

    Cirque de Vulvoz (01)

  • Lacs d'Iay, Grand Maclu et Petit Maclu (39)_03

    Hautes-Combes (39)

  • Haute-chaine (01)

    Haute-chaine (01)

  • Combe d'Orvaz (01)

    Combe d'Orvaz (01)

  • Lac Genin (01)

    Lac Genin (01)

  • Source de l'Allondon (01)

    Source de l'Allondon (01)

  • Méandre de la Lemme (39)

    Méandre de la Lemme (39)

Paysages : le Parc du Haut-Jura est une terre de contrastes

Passez en quelques kilomètres seulement d’immenses forêts mixtes combinant conifères et feuillus aux prairies multicolores l’été, puis aux douceurs thermales de Divonne-les-Bains...

Des milieux … 

  • Prédominance de la forêt : omniprésente, elle abrite des sapins et des épicéas  de plus de 40 mètres de haut ! Vivante et bien exploitée par les bûcherons et débardeurs ou ces drôles de sangliers et écureuils, elle abrite une faune et une flore d’une grande diversité. Forêt et pré-bois occupent 70% du territoire du Parc. La forêt avance au détrimant des pré-bois et des prairies. C’est le milieu de la grande faune et de nombreux oiseaux.
  • Pelouses sèches et prairies : elles témoignent de l’activité agricole sur le territoire et ouvrent la vue vers l’horizon. La palette des fleurs et des insectes qui leur sont liés est impressionante de variétés, de couleurs, de formes et de textures. Depuis 2008, le concours des prairies fleuries organisé par le Parc valorise le lien entre production agricole et biodiversité.
  • Lacs et rivières donnent au Haut-Jura son caractère paisible et vivant. Habités de batraciens, poissons et libellules et d’oiseaux , ils font le bonheur des contemplatifs et des amateurs de nature. À Lamoura, les batraciens font l’objet d’une opération de sauvetage annuelle pour la traversée des routes organisée par le Parc dans laquelle parents et enfants s’impliquent avec attention.
  • Tourbières : Rien de tel pour découvrir ces milieux naturels, qui contiennent une faune et une flore rares, fragiles empreintes des glaciers dont le Jura était recouvert il y a 10 000 ans.
  • Marais et zones humides : les zones humides ponctuent le Parc. Ce sont de milieux d’une grande richesse biologique et d’une importance capitale pour l’équilibre écologique du territoire. Elles font l’objet d’une attention particulière de la part du Parc comme l'illustre le projet de restauration de la Lemme.
  • Falaises et rochers : Le milieu rupestre crée une rupture dans le paysage arrondi et les courbes douces du Haut-Jura. ils sont colonisés par le chamois, le faucon pèlerin, les hirondelles de rocher ou les martinets.

Et des paysages ….

  • Du relief

Le sol calcaire et soluble de ces montagnes est un véritable gruyère ! Véritable château d’eau, il abrite un réseau d’eau souterrain, qui réapparaît plus loin en rivières et cascades spectaculaires. En surface, les plissements caractéristiques se modifient sous l’effet de l’érosion : plateaux à corniches, gorges étroites, reculées, gouffres rythment le relief. Les fonds de vallée, bords de rivière ont favorisé l’implantation des populations utilisant l’énergie hydraulique pour l’industrie : Saint-Claude et Morez, deux villes au cœur du Parc, le confirment.

L’agriculture de montagne a marqué les paysages : les combes, vastes espaces ouverts aux courbes allongées, adoucies par les pâturages ponctués de vaches et de grosses fermes isolées. L’habitat est ici très dispersé.

Parc naturel régional du Haut-Jura - 29, rue Le village 39310 Lajoux - Tél. : 03 84 34 12 30 - www.parc-haut-jura.fr